5 trucs pour faire un petit jardin sur son balcon

13 mai 2019

Les beaux jours sont arrivés et vous aimeriez commencer à jardiner. Le hic ? Vous habitez en ville et vous ne disposez pas de jardin. Bonne nouvelle ! Sachez qu’il est possible de créer un potager sur son balcon. Oui, oui. Passez du rêve à la réalité et préparez vous à manger vos prochaines récoltes, car jardiner sur son balcon est plus simple que vous le pensez.

Avant de commencer

Bien entendu, si vous vivez dans un appartement, il serait sage de demander la permission du locateur avant de vous lancer. De plus, il vous faudra vous assurer d’éviter de surcharger votre balcon et veiller à respecter le règlement en vigueur. Vous devriez également évaluer la surface dont vous disposer et vérifier la quantité de lumière que votre balcon reçoit quotidiennement.

1. Les types de plantes à cultiver

Il est primordial de bien choisir ses plantes avant de les faire pousser. Par exemple, il est préférable de choisir des plantes qui résisteront bien à la sécheresse et qui seront moins gourmandes en eau. Il faudra aussi évaluer l’espace disponible afin d’identifier les espèces qui pourront grandir sans problème sur votre balcon.

La plupart des fines herbes se cultivent bien, mais d’autres plantes comme le fenouil ou l’aneth préfèrent pousser en pleine terre, car elles sont très gourmandes et ont besoin d’un plus grand espace. Les tomates sont également un grand classique qui sont adaptés à la culture en petit espace. Il y a aussi les espèces de légumes nains, de courgettes ou d’aubergines.

2. Utilisez de l’engrais de qualité

Pour assurer la bonne croissance de vos végétaux, il est important de sélectionner et d’utiliser de l’engrais de qualité. Il est essentiel de vérifier que celui que vous utiliserez possédera tous les éléments nutritifs nécessaires pour le bon développement de vos plantes.

3. Privilégiez des plantes auxiliaires

Même si vous êtes à l’abri des petits rongeurs indésirables, il est conseillé d’utiliser des plantes auxiliaires pour lutter contre les insectes nuisibles. Par exemple, les tomates s’associent bien avec les poivrons ou le persil.

4. Choisissez votre type de plantation

Il existe de nombreuses façons de pousser des plantes. Que ce soit à l’aide de pots suspendus pour des fraises ou des petits pois, un terreau ou des jardinières, cela vaut la peine de se renseigner au préalable pour savoir quelle méthode vous convient le mieux.

Les modules muraux sont idéaux pour les fines herbes alors que les jardinières suspendues conviennent à merveille avec les tomates cerise, les fraises ou les géraniums.

5. L’entretien

L’entretien du potager est important, Vous devrez vous assurer d’arroser vos plantes régulièrement pour éviter leur dessèchement. De plus, il faudra inspecter les plantes de façon à enlever les mauvaises herbes et à surveiller les maladies.