Comment attirer des bons locataires et reconnaître les mauvais?

23 octobre 2018

Vous avez posté votre annonce et vous avez maintenant plusieurs candidats intéressés. Mais attention! Encore faut-il choisir le bon! Heureusement, il est maintenant possible de vérifier vos locataires potentiels facilement et efficacement grâce aux bons outils. En effet, avec Internet, il existe de plus en plus de moyens de filtrer les futurs locataires. Après tout, un logement vacant est beaucoup mieux qu’un logement mal lu. C’est pourquoi il est primordial de faire votre recherche au préalable, car une fois le bail signé, il est souvent difficile de se départir d’un mauvais locataire.

Premièrement, il faut s’assurer que le message provient bien d’une personne intéressée au logement et non d’une fraude. La meilleure façon de détecter ce genre de message est de faire copier-coller le texte dans un outil de recherche tel que Google. Suite à cela, il est facile de déterminer si une personne semble être un cas douteux. Vérifiez l’orthographe, et surtout vérifiez leur langage. S’agit-il d’un langage populaire ou professionnel? Est-ce qu’il y a un nombre de fautes exorbitant? Restez à l’affût dès le premier contact.

1. Les réseaux sociaux

À l’ère de Big Brother, les réseaux sociaux sont l’occasion idéale de découvrir le style de vie de votre future locataire. Prenez le temps de vérifier leurs profils afin d’en apprendre sur leur mode de vie. Une simple recherche Google peut suffire pour savoir si la personne possède une fausse identité ou non.

2. L’enquête de crédit

En quelques clics sur Internet avec l’autorisation du candidat, il est possible de savoir s’il gère bien ses finances. S’il a de la difficulté, il faudra faire attention et lui poser plusieurs questions avant d’accepter sa candidature. Vérifiez également les dossiers judiciaires et les références de location et d’emploi.

3. Antécédents judiciaires

Si vous avez des doutes, sachez qu’il est possible de vérifier les antécédents judiciaires. Via le site lesplumitifs.soquij.qc.ca, vous pourrez effectuer une recherche de plumitif criminel. À noter que ce n’est pas parce que vous avez trouvé un dossier que votre locataire a été condamné. Veillez donc à analyser le contenu.

N’oubliez pas! Lors de la visite, il ne faut surtout pas se baser sur l’apparence de votre locataire potentiel. ‘’Les apparences sont trompeuses’’ disent-ils. En effet, ce n’est pas parce que monsieur ou madame arrive avec une belle voiture de l’année, habillée de façon propre, avec des vêtements haut de gamme, qu’ils sont nécessairement un bon prospect pour votre logement. Bien que l’apparence soit un critère important, il ne s’agit pas du seul et unique.

Soyez vigilant face aux locataires potentiels!